PVC

P.V.C.

polystyrène, plâtre, acrylique, nacre, métal
162,5 × 39,5 × 39,5 cm
2014

 

 

Le titre de cette pièce évoque l’ambiguïté des matériaux. Faite de polystyrène, de plâtre et d’enduit, d’acrylique et de nacre, cette vague semble mettre en tension l’artificiel et le naturel. Le cube rappelle une unité, tel un morceau de paysage, un échantillon de mer, comme une allusion au pixel et à la reconstitution 3D du monde qui est maintenant répandue dans notre imaginaire commun. PVC a été réalisée avant Mostro. Sans être seulement un prémisse, elle amorce la dialectique entre le bloc et le modèle ainsi que celle de l’animalité menaçante de la vague. Elle est placée sur un genre de sellette. En termes de mobilier, la sellette est un petit meuble créé pour exposer un objet à la vue de tous. Ce mode de présentation qui rappelle les tables de dissection dans les amphithéâtres universitaires affermit le modèle scientifique qu’évoque cette vague cubique, comme unité de paysage prélevée, destinée à l’observation.

 
PVC_portrait_w